Menu
Nombre de visiteurs

National Air and Space Museum

Partie 1/2 : National Mall Building

Le National Air Space Museum de Washington DC est certainement le musée d'aviation le plus important du monde. Etant en vacances dans la région de Washington, je me devais de le visiter. Le musée est gratuit, grace à de généreux donateurs tels que Boeing ou Lochkeed, fleurons de l'industrie aéronutique américaine, et est géré par la fondation Smithsonian. Le musée possède une quantité d'objets réels assez importante, si bien que j'y ait passé plus d'une demi journée !

J'ai commencé ma visite par la partie est des installations. Elle concerne toute la collection spatiale du musée, autant dire pas ce que je préfère le plus. Elle est composée de plusieurs parties : "Looking on Earth", "Explore the Universe" où on a des modules spatiaux complets, "Exploring the moon" qui expose le module lunaire qui s'est posé sur la lune et un vrai costume de spationaute, "Space : a journey to our future", assez ludique puisqu'on vous propose d'organiser un camp de base sur Mars, de faire atterrir le module ou de prévoir le matériel nécéssaire à l'expédition, et enfin, "Space Race", retrançant la course à l'espace pendant la guerre froide, avec notament les différentes costumes de cosmonautes. Les mecs devaient etre courageux vu l'agencement du costume, ressemblant plus à "on a rajouté un tube là et un bout de tissu là bas mais on sait pas si ça tiendra" qu'à une véritable conception étudiée. Dans le hall d'entrée sont exposées les premiers lanceurs de sattelittes, qui font 4 étages de haut !

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Le module lunaire Apollo


Le costume de spationnaute et un sattelitte


Un module de station spatiale vu de l'exterieur et de l'interieur

Après manger, j'ai acheté une place pour "Fighter pilot : operation Red Squadron", un film sur un pilote de F15, à l'IMAX Theater. Je m'attendais à un quelque chose comme la Géode à Paris et son cinema en forme de sphère, donnant l'illusion de la 3D, mais en réalité, je n'ai eu qu'un cinéma classique et un film sur les avions. Le film en lui même est de la branche des Top Gun ou des Chevalliers du Ciel, patriote à souhait, mais basé sur une histoire vraie.


Le trailer du film

Puis je me suis attaqué à la partie la plus interessante du musée (du moins pour moi !) : la partie aviation. On commence avec le "Spirit of Saint Louis", l'avion de Charles Lindberg, le premier à traverser l'Atlantique en avion.

Cliquez sur les photos pour les agrandir


Le Ryan NYP "Spirit of Saint Louis"

On continue avec la section "America by air", proposant de monter dans un nez de Douglas DC7 et de Boeing 747-200, et avec, entre autres, un Douglas DC3 et un Ford Trimotor accrochés au plafond !

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Douglas DC7


Douglas DC3


Boeing 747-200


Ford Tri-Motor

Il y a également une retrospéctive sur les uniformes des compagnies, une copie d'un simulateur d'Airbus A320 et un sondage...

Cliquez sur les photos pour les agrandir

L'évolution des uniformes de pilote chez United, et le cockpit d'un Airbus A320


"Les mesures de sécurité à l'embarquement dans les aéroports :
- Portent trop atteinte à ma vie privée (ma réponse)
- Sont comme il faut pour que j'accepte de voyager
- Devraient être plus intransigeantes qu'elles ne le sont actuellement"
Donc les américains en ont pas assez avec le détecteur de méteaux, les bagages, ceintures, appareils électroniques, chaussures aux rayons X, les palpations, et les liquides limités à de mini-portions...

J'arrive ensuite à la partie "Simulateurs". Deux formules (payantes) sont proposées : soit tu subis, soit tu agis. Le premier est sensé simulé au choix, un vol en ballon ou en F18, le second un combat aérien, avec un pilote et un "gunner", un tireur. Mais comme il fallait etre 2 pour se présenter, je n'ai pu faire que celui ou tu subis. Et j'ai été franchement déçu. C'est tres arcade, ça bouge pas beaucoup, et même celui où tu peux piloter avait l'air tres arcade. J'ai regretté un "vrai" simulateur, comme celui de la Cité des Sciences de Paris. Pas forcément un avion compliqué, pas forcément un truc qui bouge dans tous les sens, mais un truc réaliste...

Je continue ma visite, avec une section consacrée aux frères Wright, les premiers à avoir fait voler un avion, en 1903. L'histoire retiendra que ce vol fut plus court que la longueur de la cabine de la classe éco sur un Boeing 747 ou un 777 ! En meme temps quand on voit l'avion, on comprend mieux !

Cliquez sur les photos pour les agrandir

L'avion des frères Wright

On pousuit avec une section consacrée à la WWII, comprenez la 2e guerre mondiale. Des avions, mais égalements des uniformes, et des médailles.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Un Mitsubishi Zéro Japonais et un Macchi Folgore Italien


Un Supermarine Spitfire Britanique et un Messerchmitt Bf. 109 Allemand

J'arrive à présent à la section "Sea air operation", avec une belle maquette d'un porte-avion, et je finis par la section consacrée aux pionners de l'aviation et celle consacrée à l'age d'or de l'aviation. Il y a également l'Extra 260 de Patty Wagstaff, détentrice de nombreux reccords de voltige aérienne.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Maquette d'un porte-avions


Un Spad XIII et un Extra 260

En résumé, un musée présentant une tres belle collection (et il y a dans ce batiment qu'à peine 10% de la collection totale !). On reste cependant sur sa faim de ne pouvoir approcher plus près des avions (mais bon tous les musées où il y a du monde sont plus ou moins comme ça, sinon il faudrait un démonstrateur par avion), ou de ne pas avoir plus de réalisme dans les simulateurs.

>>> Partie 2/2 : Steven F. Udvar-Hazy Center >>>

Alexis
Spotter de musées


Commentaires

© http://pagesperso-orange.fr/passion-pilote | passion.pilote@gmail.com