Menu
Nombre de visiteurs

Blagues

Les hotesses

A en croire les hôtesses, les pilotes de ligne sont des êtres bizarres, collés à leur siège d’avion, qui passent le plus clair de leur temps à manger tout ce que ces dernières leur apportent. Et d’ailleurs, certaines d’entre elles prennent un malin plaisir à faire circuler cette blague sur ceux qu’elles ont gentiment baptisés les « Tamagochis »...

- Pourquoi tous les pilotes meurent 6 mois après le début de leur retraite ?
- Parce que leurs femmes ne savent pas qu’il faut les nourrir toutes les heures.

Service de maintenance d'Air France

Après chaque vol, les pilotes peuvent laisser un commentaire sur l'état technique de l'appareil (notamment si ils constatent un problème). Après vérification, la maintenance répond. Voici quelques véritables commentaires des pilotes avec leurs réponses :

Problème : "Le pneu principal intérieur gauche a quasiment besoin d'être changé."
Solution : "Pneu principal intérieur gauche quasiment changé."

Problème : "Test en vol OK, sauf l'atterrissage automatique très brutal."
Solution : "Pas de système d'atterrissage automatique sur cet avion."

Problème : "Y'a quelque chose de desserré dans le cockpit."
Solution : "Y'a quelque chose de resserré dans le cockpit."

Problème : "Volume de DME incroyablement bas."
Solution : "Volume ramené à un niveau plus croyable."

Problème : "L'avion a un comportement marrant."
Solution : "Avion averti de la necessité de se retenir, de voler droit et de rester sérieux."

Problème : "Moteur n°3 manquant."
Solution : "Moteur trouvé sur l'aile droite après une brève recherche."

Problème : "Bruit provenant du moteur n°2, comme si un type tapait avec un petit marteau."
Solution : "Petit marteau confisqué au type du moteur n°2."

Problème : "Gémissement provenant du moteur n°2."
Solution : "Petit marteau rendu au type du moteur n°2."

En aéroclub

Le SEUL moment où vous avez trop de carburant est quand l'avion est en feu.

En cas de doute, maintenez votre altitude ou montez. Aucun avion n'est jamais entré en collision avec le ciel. Plusieurs sont cependant déjà entrés en collision avec le sol.

Apprenez des erreurs des autres. Vous ne vivrez pas assez longtemps pour toutes les faire vous-même.

Les chances de survivre à un atterrissage sont inversement proportionnelles à l'angle d'atterrissage. Plus l'angle d'atterrissage est élevé, moins grandes sont les chances d'y survivre, et vice versa.

Chaque décollage est optionnel. Chaque atterrissage est obligatoire.
Tentez de toujours garder le nombre d'atterrissages que vous faites, égal au nombre de décollages.

On peut définir un bon atterrissage par le fait que vous pouvez sortir de l'avion à pied sans blessures. On peut définir un excellent atterrissage par le fait que l'avion peut être réutilisé par la suite.

- " À quoi sert une hélice dans un avion ?"
À rafraichir le pilote en vol, si vous ne me croyez pas, arrêtez-la et regardez comme il transpire.

Lois de l'aviation commerciale

Quand votre avion est en retard, votre correspondance est à l'heure.

Quand votre avion est à l'heure, votre correspondance est annulée.

La fréquence d'utilisation des toilettes est proportionnelle à la proximité du hublot et au nombre de voisins dérangés.

Dès que l'hôtesse sert le café, l'avion rencontre des turbulences.

Réciproque : Servir du café dans un avion provoque des turbulences.

Quand vous êtes en train de vous diriger vers la porte d'embarquement qu'on vous a indiquée, vous voyez par les fenêtres des couloirs vos bagages se diriger exactement dans la direction opposée.

© http://pagesperso-orange.fr/passion-pilote | passion.pilote@gmail.com