Menu
Nombre de visiteurs

Carte postale de Lacanau Océan

Les études qui ont reprises au mois de septembre ne me laissent pas beaucoup de temps pour me consacrer à l'aviation, alors chaque fois que je vole j'en profite. La dernière fois, j'ai eu de la chance. Il faisait beau, on a eu un beau paysage et mon papa a pris de belles photos. Bref.

Le week-end dernier, j'avais reservé un avion pour un autre vol détente, enfin un vol pour voir les belles choses de la région. Le samedi soir est reporté au dimanche matin (pas trop tôt quand même je vous rassure !!).

Nous voilà partis pour un vol à destination de Lacanau-Océan, station balnéaire célèbre de la côte Atlantique. Une première, vu d'en haut... et quelles premières !

Nous partons donc et commençons par un transit CTR, c'est à dire un transit dans la zone de Bordeaux Mérignac selon un itinéraire imposé. Cet itinéraire impose de passer verticale des installations, 1500ft, l'occasion de prendre les premières photos. Le transit est autorisé, le contraire eusse été étonnant étant donné qu'on était les seuls en fréquence, avec un avion de ligne se balandant sur les taxiways de Mérignac.

Cliquez sur les photos pour les agrandir

L'aéroport de Bordeaux Mérignac

On ressort de la CTR, cap sur Lacanau, et on quitte la fréquence. Les zones de controle sont maintenant à 2000ft, puis à 3000ft. L'occasion de monter un peu, vu que les zones militaires de Cazaux sont inactives. On survol à présent le lac de Lacanau, où se situe la ville de Lacanau-Ville (oui parce qu'il y a Lacanau-Ville, Lacanau-Océan, et d'autres encore comme Lacanau de Mios... bref).

Cliquez sur les photos pour les agrandir

Le lac de Lacanau, avec la plage du Moutchic à droite

Puis on arrive sur Lacanau Océan, derniére ville avant l'Océan Atlantique... et les Etats Unis ! Je monte vers 2500ft pour chatouiller une ligne de petits nuages juste au niveau du littoral. Mis à part ça, c'est le grand bleu avec une visi exceptionnelle ! On aperçoit d'un coté la Gironde (l'embouchure), où la Gironde (le fleuve cette fois ci) et la Dordogne se jettent dans l'Océan, et de l'autre côté le bassin d'Arcachon. On voit également qu'au delà de ces deux points, il y a une ligne de nuage et du mauvais temps. On a de la chance qu'il fasse si beau ce matin, car on peut prendre des photos magnifiques !!

Cliquez sur les photos pour les agrandir



Vue de carte postale de Lacanau Océan

Comme j'étais scotché à regarder le paysage, j'en avait oublié de contacter Aquitaine Info. Aussitot dit, assitot fait... Ah bah non, la radio crachote quand j'essaye d'émettre. Bizarre. Et ils ont pas l'air de me recevoir. Pas contre moi je les entends très bien. Vraiment bizarre. Bon alors décision. Le retour par Mérignac, comme prévu initialement, est compromis vu que le contact radio est obligatoire. Par contre on peut redescendre le long de la côte vers le bassin d'Arcachon, et profiter de la visi pour refaire quelques photos. Cette fois ci le bassin est à marrée basse, et nous laisse découvrir un nouveau décor.

Cliquez sur les photos pour les agrandir



Le bassin d'Arcachon à marée basse, avec ces célèbres cabanes tchanquées

Je fais ça serieusement, comme un déroutement, mais bon je connais le trajet du retour quasi par coeur. Reste une inconnue, la radio. Pendant le vol, je me mets sur une fréquence où il n'y a personne, et je fais des essais de radio. En restant appuyé sur l'alternat, des fois le crachotement s'arrete. Heuresement, à l'arrivée sur Saucats, le problème semble avoir disparu. Vraiment étrange.

Je me fais legerement surprendre à l'atterrissage à cause d'un vent de travers un peu fort. Posé sur une roue, puis sur la seconde et enfin la roulette de nez. Retour au parking, fin du vol. Une dernière photo pour la route.


La PANAM renait de ses cendres... et vous présente son nouveau premier avion !! (mon tee-shirt porte le logo de la PANAM)

Alexis
Pilote du dimanche

Commentaires

© http://pagesperso-orange.fr/passion-pilote | passion.pilote@gmail.com